Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 07:35
ينام القمر

ينام القمر

ينام القمر

بين جفني السهر

يركض الأرق

و يتربع على جفنيّ

أكتب فوق قرطاس أحلامي

خلجات أشجاني

و يمضي القلم

يخط قدري.

ينام القمر

ويتبرع النجم

يسجد للسماء

ويركع النذل للفضيلة .

بين أحضان ليلتي

حلمت و طرت فوق سقف بيتي

و لكن جناحي خذلني

و حضنني كفاحي و طرت حرة طليقة.

تناضل ريشتي

وتندد بالحروب

وتكتب الفضيلة الحب

بخط الصفاء.

و يمضي الشحرور

يغني شجن الشعوب

و أتوه في حزمة الأحلام

اكتب و أعانق طيف السهر.

© فطوم عبيدي 10.11.2015.

Repost 0
10 novembre 2015 2 10 /11 /novembre /2015 05:24
Seule avec la nuit

Seule avec la nuit

Seule avec la nuit,

Je narre ma mélodie,

J’écris ma symphonie

Et je raconte mes soucis.

Le silence couve le monde,

Ma sentence entend mes doigts

Ecrire mes refrains

Dans une nuit nocturne.

Seule avec la nuit,

Ma tristesse

Se communique

Avec ma mélancolie.

Nos mots sont nos fidèles amis,

Ils restent divins et sereins,

Ils sont nos inspirateurs

Ma colombe froisse sa triste robe.

Seule avec la nuit,

Je raconte à mes anges,

Mes maux dont les lettres

Refusent de prendre ses propres places

Mes lettres sont rebelles,

Elles ont assez d’être écrites

D’une façon dictée

Depuis mon énoncé le bruit se tait.

Mes oiseaux dorment,

Ils mettent leurs têtes

Sous leurs ailes

Ils ont peur de la bombe de la guerre.

La lumière m’accompagne,

Dans une nuit silencieuse,

Je rédige les bavures

D’un temps incompris et indécis.

Mes livres dorment,

Dans les maisons d’éditions,

Ils veulent être lus

Par la sagesse des gens.

Le coq appelle à la prière,

Les gens dorment

Ils sont fatigués

Des maux de la terre.

Mes paupières sont rebelles

Elles ne veulent pas se fermer

Dans un sommeil

Qui pratique la mort de la vie par heures.

© Fattoum Abidi 10.11.2015.

Repost 0
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 08:23
عيناك يسبحان

عيناك يسبحان

عيناك يسبحان

رموشك يسجدان

للرحمات يذكران

وللحب يكتبان.

عيناك فيهما إبداع

و قلبك فيه إقناع

روحك بهيجة

و عقلك نيّر.

عيناك يبحران

في دجى الليل يكتبان

و تحت القمر يسبحان

هما جميلتان وحبيبتان للنجم المتيّم

عيناك بحثتا عن عيناي

و لكن عيناي خجلتا

و بقيتا في خيمة الحياء.

و كتب قلمي صبابة الورع العاشق.

عيناك يسبّحان

و قلبك يخفق حبا

وروحك تتلألأ ودا

و قميصك ينزف عرقا من الخجل.

كتبت لي غزلا

وصمت أنا حياءا

وصعّدت في الكتابة عطاءا

ونهلت من ماء الوقر ورعا

© فطوم عبيدي 8.11.2015.

Repost 0
9 novembre 2015 1 09 /11 /novembre /2015 07:27
Dans tes yeux

Dans tes yeux

Dans tes yeux,

Vibre l’intelligence

Et dans ton cœur

Vibre l’amour.

Dans tes yeux,

Se lit le savoir,

Rêve l’amour

Et erre le glamour.

Dans tes yeux,

Se défilent tes mots

Gémissent tes maux

Et le temps est beau.

Ton cœur drague,

A travers tes yeux,

Il rôde et il pense

Dans une fréquence l’émerveillement pose ses ailes.

Dans tes yeux,

Se lit la bonté

Se dessine la gaieté

Et se peint l’espoir de la fierté.

Dans tes yeux

Doit rester la joie,

Où la gaieté dessine

La gloire des vertus et de la liberté des peuples.

© Fattoum Abidi 9.11.2015.

Repost 0
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 10:09
Noir et blanc

Noir et blanc

Noir et blanc

Ta chanson,

Tous les temps,

Noir et blanc

La vie

Dans chaque mélodie.

Noir et blanc,

Mes mots

Ils sont joyeux,

Et ils sont tristes,

Ils sont mélancoliques,

Et ils sont mélomanes.

Noir et blanc,

Ta chanson,

Elle me chante

Le sonnet d’un frisson

Elle me narre

La tristesse des temps.

Noir et blanc,

Ton amour,

Parfois il est joyeux

Et d’autres fois,

Il est silencieux,

Noir et blanc le jour et la nuit.

Noir et blanc,

Ma vie,

Elle me sourit aujourd’hui,

Et demain,

Elle me fait la tête,

Parfois elle me gâte et d’autres fois, elle me serre les dents.

Noir et blanc

Ta chanson,

Noir est blanc

Ma nourriture

Noir et blanc,

Ma plume et mon pinceau.

Noir et blanc,

Ma solitude,

Ma lassitude,

Mon assiduité,

Ma persévérance

Et ma chance.

© Fattoum Abidi 8.11.2015.

Repost 0
8 novembre 2015 7 08 /11 /novembre /2015 08:06
Le soleil de l'amour

Le soleil de l’amour

Le soleil de l’amour

Voyage dans tous les faubourgs,

Il éclaire de sa lueur

Un monde qui veut arroser de glamour

Un triste bourg

Les rayons éclaireurs, s’injectent en vedette.

Mes amours de tous les jours,

Se réchauffent le cœur

De mes humains mots,

Je suis avec la liberté

Des esprits et je suis,

Pour la dignité des mélodies.

Le monde crie démocratie,

Mon cœur chante la symphonie

Qui a la magie de libérer

Les peuples saccagés

Dans les maudites injustices.

Ö ! Sacrée liberté je te chante.

Le soleil d’amour,

Voyage avec ma colombe de paix,

Ils font la totalité de la terre

Et la majorité des galaxies

Ils sèment d’amour, de paix et de savoir,

Ma poésie et ma prose militent et elles souffrent d’injustice.

© Fattoum Abidi 8.11.2015.

Repost 0
7 novembre 2015 6 07 /11 /novembre /2015 10:14
J'ai glissé sur le vent de la liberté

J’ai glissé sur le vent de la liberté

J’ai glissé sur le vent de la liberté,

Et j’ai volé avec ma partition

Où j’ai chanté mon émotion

L’archet du violon a dansé.

J’ai volé sur le tapis magique,

J’ai frôlé le ciel de la démocratie,

Ma colombe a épaulé la charte

De ma dignité et celle de mon humanité.

J’ai glissé sous le vent de l’amour,

Il m’a donné l’oxygène

Mes poumons se réjouissent

Et mon cœur s’embaume.

Mon amour sème son glamour,

Dans les sillons délaissés,

Il plante les fleurs de la liberté,

Et il prépare le festin de mon bonheur.

La volonté a épongé

Les injustices

Le monde en a besoin

Et la planète plaide la liberté des peuples orphelins.

J’ai glissé sur le vent de la liberté,

Et j’ai volé haut, très haut,

Les nuages se voient jaloux

De ma volonté généreuse qui plaide mes causes humaines.

© Fattoum Abidi 7.11.2015.

Repost 0
6 novembre 2015 5 06 /11 /novembre /2015 08:07
J'écoute  la musique

J’écoute la musique

J’écoute la musique,

Elle me berce

Loin des flèches douloureuses

Je savoure ma belle mélodie.

Une musique apaise,

Mes transes,

Elle guérit mes plaies saignantes

Mes tripes souffrent en silence.

J’écoute la musique,

Mon cœur vibre de justice,

Mon âme écrit sa sagesse,

Les gens consomment le mets de la tristesse.

J’oublie mes maux,

J’avale ma mélancolie

Dans mes silencieux mots

Je médite et je milite.

Mes mots décident,

De créer à haute voix

Contre les corruptions

Et contre les injustices.

Le monde va à l’envers,

Les vraies valeurs

Sont étouffées

Malgré l’oppression, elles militent.

Le moment est triste,

Car la vérité est bousculée

Et elle est heurtée

Mais ma plume milite et elle persiste.

Mes intestins s’énervent,

Ils craquent de mélancolie

Mais mes pleurs les apaisent

Ma colombe me chante une nerveuse tragédie.

Mes pleurs tombent sur mes joues,

Dans le silence de la tristesse,

Je griffonne dans le souffrant espace

Et la vie continue sa lutte.

© Fattoum Abidi 6.11.2015.

Repost 0
5 novembre 2015 4 05 /11 /novembre /2015 09:13
La sérénité de l'âme
Repost 0
4 novembre 2015 3 04 /11 /novembre /2015 07:43
Une masse de sensibilité

Une masse de sensibilité

Une masse de sensibilité

Tisse ses fiertés d’être

A liesse de la liberté

Le monde vibre de fortes émotions

La sensibilité souffre,

De l’injustice humaine

La colombe sème

Ses justes intentions.

Une masse de sensibilité

Arrose de ses tristes

Sentiments qui s’accumulent

Au fil du temps.

Les gens regardent

Devant leurs yeux

Et ils oublient

De regarder très loin et grand.

La terre tourne au rond,

Les gens sont différents

Et l’amour est unique

E il t porte le drapeau de l’ultime lumière.

Une masse de sensibilité

Observe la silencieuse nuit

Le temps est perplexe

Devant la triste sensibilité.

La justice pratique,

Ses articles

Sur le seuil de la souffrance

Naissent les fragments de la justice.

© Fattoum Abidi 4.11.2015.

Repost 0

Présentation

  • : fatto57
  • fatto57
  • : Je suis tunisienne d’appartenance géographique et humaine de mentalité et de comportements, Depuis l’âge de quatorze ans j’ai découvert ma muse poétique. J’écrivais des poèmes et des débuts des romans que je compte les terminer. Car j’ai trois en cours et que je n’ai pas encore achevé. En parallèle je fais la peinture. J’ai fait des études universitaires en philosophie à la faculté des lettres et des sciences humaines à Tunis et en littératures françaises à la Sorbonne Paris IV, Je suis fonctionnaire à la télévision. Mes publications sur EB. Mes publications collectives suite à des concours avec d’autres auteurs et poètes sur EB dans le groupe parfum d’automne sur facebouk. De l’année 2011 et 2012. http://www.wobook.com/WBGc69g5tN2h/Yano-Las/Parfum-d-Automne-2011.html http://www.wobook.com/WBoT8zs2Vj4X/CaMiNe/PARFUMS-D-AUTOMNE.html http://www.wobook.com/WBoT8zs2HK3f/Parfums-d-automne-CaMiNe/Parfums-d-automne.html http://www.wobook.com/WBoT8zs2zQ2_/Parfums-d-automne-CaMiNe/Parfums-d-automne-Tome-III-mars-22012.html Ces réalisations sont nées grâce au fondateur du groupe parfum d’automne et en suite grâce à notre amie Carmen qui a poursuivi avec un grand effort et déterminisme la réalisation du vœu de notre ami le fondateur du groupe parfum d’automne. Cordialement fattoum abidi.
  • Contact

Recherche

Pages

Liens